florac

florac

Florac se situe sur le Tarnon au cœur du Parc national des Cévennes (la ville et la vallée du Tarnon en sont exclues mais sont dans la zone d’adhésion), à l’entrée des gorges du Tarn, au pied du causse Méjean et des Cévennes.

Elle se trouve au carrefour de trois sites géologiques remarquables : le schiste des Cévennes, le granit du mont Lozère et le calcaire des causses.

Elle se situe également au confluent de quatre cours d’eau : la source du Pêcher peuplée de grosses truites, le Tarnon, la Mimente et le Tarn. Voilà pourquoi Florac se dit être au « carrefour de la pierre et de l’eau ».

La rive droite du Tarnon est couverte par la forêt domaniale de Remponenche au nord et la forêt de Bougès au sud – sud-est.

En 1622, la restauration des remparts de Florac est entreprise. Le marquis de Portes assiègera quelques années plus tard Florac sans succès. Les remparts seront ensuite renforcés.

En 1652, le château de Florac est reconstruit à l’emplacement de l’ancienne forteresse détruite.

La guerre des Camisards

Article détaillé : guerre des Camisards.

L’épisode le plus marquant de cette période trouble reste néanmoins la guerre des Camisards de 1702 à 1705, où la ville de Florac devra loger les dragons du roi Louis XIV venus réprimer la rébellion cévenole. La liberté de conscience des protestants ne sera acquise qu’en 1787 avec l’Édit de tolérance stipulant qu’il n’est plus nécessaire d’être catholique pour être déclaré Français.

Depuis la Révolution française


Le château servira de grenier à sel lors de la Révolution. En 1810, il sera vendu à l’État qui le transformera et l’utilisera comme prison.

Au XIXe siècle, la cité est un centre administratif qui vit de l’élevage, de la fabrique des tissus en laine (les cadis), du commerce de la soie, des bestiaux et des fruits.

Pendant les vacances d’hiver 1943 et 1944, avec l’aide bienveillante du préfet de Lozère, Florac a accueilli un camp de scouts juifs, avec leur rabbin7.

Manifestations

    • Les 160 km de Florac, épreuve d’endurance équestre qui a lieu chaque année.

    • Le Festival de la soupe se déroule pendant les vacances de Toussaint. Il est né, en 2000, de la volonté de l’Office du Tourisme d’allonger un peu la saison touristique indispensable à l’économie locale. D’abord durant 4 jours, le festival en 2010 a été concentré sur une journée. Il permet la dégustation de plus d’une centaine de soupes différentes provenant de toutes les régions de France et de tous les pays. Cette manifestation est organisée par l’association « Les Gens de la Soupe ».

    • Le 15 août a lieu la « Festas de Florac », organisée par le Comité des Fêtes de Florac.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *