élevage du cheval et du poney dans l’essonne

L’élevage du cheval en France est une pratique attestée depuis l’époque celte. Lié au prestige politique, à l’efficacité militaire et à la nécessité d’obtenir des animaux de travail au quotidien, il passe des mains de riches seigneurs et d’abbayes au Moyen Âge à celles des rois français, par le biais des haras nationaux créés sous Louis XIV par Colbert pour contrôler l’élevage privé. Son histoire dépend étroitement des activités humaines et des besoins de chaque époque qui voit émerger ou disparaître des types de chevaux spécifiques (de guerre, carrossiers, de trait, de course, de sport, de loisir…) en fonction des usages et des besoins. La cavalerie militaire et le transport des personnes ou des matériaux, en particulier, sont les deux motivations principales à cet élevage

Le XXe siècle correspond à une transition extrêmement importante dans le milieu de l’élevage équin. Au début du siècle, l’animal conserve un rôle utilitaire et militaire, en 1906, la cavalerie française recherche 5 000 chevaux de selle par an. De nombreux concours primés pour jeunes chevaux de selle sont organisés avant la Première Guerre mondiale, la majorité des achats concerne des Anglo-normands, 40 % environ sont des Anglo-arabes109. En 1913, la population de chevaux sur le territoire français atteint son apogée, avec 3 222 080 têtesNote 6,110.

Avec le progrès, le cheval devient presque exclusivement un partenaire de sport et de loisir, mutation qui correspond à un changement dans l’utilité sociale de cette espèce111. Ses effectifs diminuent dès lors régulièrement, tant pour le cheval de trait que pour le cheval de selle, de moins en moins utilisés par l’armée, en particulier après la Première Guerre mondiale. Contrairement à l’idée répandue, la fin des chevaux utilitaires reste toutefois un phénomène très progressif, qui s’étale de la fin du XIXe siècle aux années 1970. Le cheval agricole reste indispensable jusqu’aux années 1950, celui de transport des personnes et des marchandises est très employé jusqu’aux 1

L’élevage du cheval Arabe (ici, le vice champion de la catégorie 2-3 ans à la Fête du Cheval, du poney et de l’Âne à Rennes en 2008) est bien implanté en France, en particulier pour les loisirs.

Le poney landais, ici au Salon international de l’agriculture 2010, est un bon animal de loisir, adapté à l’attelage.

La notion de « cheval de loisir » est floue et imprécise, de plus elle peut désigner beaucoup de races. Elle recouvre tout élevage visant à faire naître des animaux destinés à la randonnée et au tourisme en particulier. Le marché du cheval d’extérieur connaît un fort développement à la suite de l’arrivée de nouveaux cavaliers à la recherche de montures calmes et dociles187, et en raison de l’explosion des demandes de vacances et de loisirs authentiques, proches de la nature : la France est, depuis de nombreuses années, la première destination touristique européenne des cavaliers randonneurs188.

Les chevaux de loisir sont moins chers à l’achat que ceux de sport et de course, même si d’importantes variations de prix s’observent pour les animaux de modèle exceptionnel ou d’origines prestigieuses194. Généralement sélectionnés sur leur caractère, leur modèle et leur tempérament, ils doivent permettre à un cavalier, même peu expérimenté, de les monter aisément à l’extérieur201,191. Les qualités primordiales sont la sociabilité envers les autres équidés, un caractère facile et franc, une tolérance aux erreurs des débutants, l’équilibre psychologique, de bonnes capacités de portage, des allures régulières, la facilité de contrôle de la part du cavalier, et une certaine rusticité leur permettant de vivre à l’extérieur. Des critères plus subjectifs, tels qu’un modèle harmonieux, peuvent être pris en compte, le but étant d’« évoquer du rêve »198. Ils sont généralement vendus à l’âge de trois ans, soit au débourrage187.

Le Camargue, le Mérens, le Henson, le Barbe et le Lusitanien sont bien adaptés201,191, tout comme les chevaux américains du type Quarter horse et Paint horse, reconnus et élevés en France où ils forment les deux principales races étrangères immatriculées, et qui possèdent également des dispositions pour l’équitation Western de loisir ou de compétition191,193. Les chevaux ibériques, Pure race espagnole et Lusitanien, représentent 8 % des importations vers la France en 2010 et sont les deuxièmes races étrangères élevées dans le pays193, ils peuvent aussi concourir en dressage. Le cheval Arabe est surtout élevé pour l’endurance, discipline équestre dont la pratique est bien ancrée sur le territoire français186, et pour des shows de beauté, il est recherché par des cavaliers de loisir comme cheval de selle élégant. C’est, contrairement à une opinion populaire répandue, une race relativement rustique190, qui peut supporter de grandes variations climatiques, mais son caractère fort et son influx nerveux n’en font pas un cheval adapté aux novices. Le poney français de selle, issu de nombreux croisements, est la première race de poney présente dans le pays. Comme les races anglo-saxonnes, il est élevé indifféremment pour les loisirs ou la compétition sportive. Les Pottokak et Landais sont plus orientés loisir et attelage, tout comme le Fjord et le Haflinger191. Le Connemara, le Shetland et le Haflinger sont les races de poney étrangères les plus présentes193.

voici quelques adresses d’éleveurs de chevaux et de poneys

Vaugrigneuse (91) 

Haras de la Fontaine

Haras de la fontaine offre en ile de france pension et prestation elevage (Insemination, Poulinage, Herbage, Débourrage et exploitation en cycle classique CSO). Experience reconnue depuis plus de 30 ans avec résultats constant aux finales Nationales fo
Centres équestres & Poneys clubs : Ecurie de propriétaire • Haras • Pensions : Débourrage • Pension – Cheval • Pension – Poney • Pension – Poulinieres • Poulinage • Retraite chevaux • Disciplines équestres : Saut d obstacle • Reproduction & Elevage : Elevage • Insemination • Saillies
Adresse : 5 rue du Marais Tel : 06 03 69 05 55 Avis de membres : (0 avis)
Ajoutez votre avis !
91640 Vaugrigneuse  (FR)

DOURDAN (91)

ECURIE ET ELEVAGE D’AURY

Ecurie construite en 2011, structure neuve. Nous vous accueillons au porte de Paris sur 12hectares, sur place chevaux de compétition, élevage, encadrement, sorties en concours CCE, CSO et dressage. Cavalier pro CCE, Amaury CHOPLAIN. Nombreuses préstation
fiche
Ecurie de propriétaire • Haras • Pension – Cheval • Pension – Poney • Pension – Poulinieres • Poulinage • Ecurie de compétition • Cross …

SAINT HILAIRE (91)

HARAS du MAZEL

A 5 mn d’ETAMPEs par RN 191 (dir ABLIS), écurie de propriétaires avec carrière éclairée tous temps 80×50, petit manège, paddocks sable & herbe, pré… Encadrement par CAV PRO 2 & BEES 1 indépendant
fiche
Ecurie de propriétaire • Haras • Débourrage • Pension – Cheval • Pension – Poney • Pension – Poulinieres • Retraite chevaux • Dressage …

VAUGRINEUSE (91)

SELVA Serge

A 35 Km de Paris Serge Selva et son équipe vous propose des services autour des activités: – Pension (Box, Pré, Pre-Box) – Commerce – Elevage (Centre Insémination …) – Competition (Cavalier Pro1)
fiche
Ecurie de propriétaire • Haras • Pension – Cheval • Pension – Poulinieres • Poulinage • Centre de mise en place • Insemination • Commerce de chevaux …

CHALO SAINT MARS (91)

LE HARAS DE LA MORANDIÈRE

fiche
Centres équestres, équitation • Haras

BREUILLET (91)

HARAS DE FOLLEVILLE

fiche
Haras

BRUYÈRES LE CHATEL (91)

HARAS DE FLOREVAL

fiche

Haras du Chatel

1 Chemin de la Fontaine, 91640, Fontenay lès Briis

01 64 58 98 98

email

1 2 3 4 5

Haras De La Cense

Haras De La Cense, 78730, Rochefort en Yvelines

01 30 41 47 71

email

1 2 3 4 5

Hautemulle Josiane

Chemin Vicinal 2, 91470, Limours

01 64 91 06 65

email

1 2 3 4 5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *