ardèche

 

L’Ardèche est un département assez peu peuplé, avec une densité moyenne de 58 hab./km2, contre 116,5 pour la France métropolitaine en 2012. Le département affiche de fortes disparités de peuplement entre la vallée du Rhône et les bassins d’Annonay ou d’Aubenas d’une part, et les très faibles densités du plateau ou de la Cévenne ardéchoise. La population reste plutôt rurale : en 2012, 72 % des habitants vivaient dans des communes de moins de 3 500 habitants contre seulement 33 % pour la France entière. Certaines communes se développent grâce à leur position géographique, comme Saint-Péray, Guilherand-Granges et Soyons, situées dans l’agglomération de Valence. De manière générale, les communes de la vallée du Rhône, le long de l’ancienne route nationale 86, de Tournon-sur-Rhône à Viviers en passant par Rochemaure, sont en croissance soutenue. Les localités de l’extrême sud-est du département bénéficient de l’attraction de la zone du Tricastin et de l’activité touristique de la région de Vallon-Pont-d’Arc. A contrario, certaines municipalités du nord, du centre, et de l’ouest du département continuent de subir une perte parfois sévère de population, souvent causée par une mauvaise accessibilité routière et la faiblesse des bassins d’emplois3.

Résultat de recherche d'images pour "ardèche photos"

L’Ardèche se caractérise également par la faiblesse de peuplement de ses villes, quatre communes seulement dépassant 10 000 habitants, la plus peuplée étant Annonay avec 15 983 habitants. Privas, 8 312 habitants, est la préfecture la moins peuplée de France et Largentière la seconde sous-préfecture possédant la plus faible population avec 1 789 habitants, juste derrière Castellane. Le département compte vingt-deux unités urbaines, dont quatre comptent plus de 9 000 habitants (Aubenas, Tournon-sur-Rhône, Privas et Annonay).

La seule aire urbaine dépassant les 50 000 habitants est celle d’Aubenas avec 59 089 habitants en 20124.

Cependant, afin de remédier à ce manque de grandes agglomérations, le projet de « Métropole Drôme-Ardèche » pourrait aboutir d’ici quelques années et permettre ainsi de moins subir la concurrence de Lyon, Grenoble et Saint-Étienne. Drôme-Ardèche Métropole concentrerait ainsi environ 280 000 habitants avec ses 42 communes principalement drômoises, ce qui en ferait la 5e plus grande aire urbaine de la région derrière Lyon, Grenoble, Saint-Étienne et Genève – Annemasse. Elle serait dynamisée principalement par Valence, la plus grande ville des deux départements, et serait divisée en 3 foyers de population :

L’Ardèche offre une forte diversité de climats. En effet, un climat tempéré caractérise le Nord du département alors que le Sud offre un climat plus méditerranéen. On peut citer par exemple :

Résultat de recherche d'images pour "ardèche photos"

  • L’Ardèche verte ou haute Ardèche située au nord du département, comprise entre 350 m et 850 m d’altitude, est de climat tempéré, la vallée du Rhône se différenciant par des chutes de neige très rares et des orages moins violents ;
  • Résultat de recherche d'images pour "ardèche photos"
  • Le plateau ardéchois situé à l’ouest du département, d’une altitude moyenne d’environ 1 000 m, présente un climat rude en hiver avec des températures pouvant atteindre les −20 °C. Il est aussi caractérisé par les nombreuses chutes de neige s’étalant de fin novembre au mois de mars. Un vent de nord, glacial, appelé la burle, souffle régulièrement pendant l’hiver et peut former des congères de plusieurs mètres de haut ;
  • Résultat de recherche d'images pour "ardèche photos"
  • L’Ardèche méridionale est caractérisée par un climat chaud et sec méditerranéen (la zone de culture de l’olivier s’étend jusqu’à Aubenas), en remarquant des extrêmes accentués par l’altitude dans la Cévenne ardéchoise ;
  • Résultat de recherche d'images pour "ardèche photos"
  • Toute la diversi